25-05-2022  - Guipel - Quevert

Etape 15
Départ tardif après avoir encore beaucoup échangé avec Fred et Laura. Nous espérions un bon soleil susceptible de nous réchauffer, mais ce n’était certainement pas encore le jour car des nuages bien gris et bien épais nous ont accompagnés tout au long de cette étape . Après avoir trouvé chargeur et piles dans une grande surface de Tinténiac et presque aussitôt un petit resto sympathique, notre  route, typiquement bretonne, a défilé sous nos roues jusqu’à ce nous arrivions chez nos hôtes Régis et Marie qui nous ont illico réservé un accueil chaleureux. Fin d’après-midi de rêve autour d’une bouteille de cidre où nous avons fait plus ample connaissance jusqu’à ce que Régis nous concocte un repas de galettes et crêpes succulentes, de quoi rassasier notre gourmandise lors du repas du soir.

 

26-05-2022 - Quevert - Pordic

étape 16
 
Temps gris, vent d’Ouest se renforçant dans la journée, bruine passagère, bref, un vrai temps breton pour cette entrée en pays Gallo…En prime des côtes courtes et brèves qui contrarient parfois notre rythme de croisière.
Résultat:une moyenne sur l’étape qui affichera péniblement 17,4 km/h de moyenne roulante avant la traversée d St-Brieuc!
Laquelle traversée s’avérera un peu moins problématique que prévue car c’est aujourd’hui l’Assomption où toute l'activité citadine est fortement réduite. ( si l’on excepte toutefois une incursion involontaire sur une 4 voies bien chargée mais évidemment interdite aux vélos…!)
Jacques et Marianne -une amie de longue date - nous accueilleront avec chaleur pour une après-midi et une soirée « souvenirs » qui saura nous maintenir éveillés assez tard.

 

28-29-30 mai 2022

premier repos de longue durée...!

retrouvaille d'une amie de longue date et chère pour Robert.

Repos chez des bretons pure souche qui nous ont gâté tout au long de notre séjour.

Ce sera quelques kilos en plus (et pas dans les sacoches, mais vous devinez bien sûr où nous les avons stockés...) les perdrons-nous rapidement? C'est moins que certain.

Merci Marie-Anne, merci Jacques.

30-07-2022  PORDIC - TREBEURDEN

étape 17

Après un bon et reposant séjour chez nos amis Marie-Anne et Jacques nous voici de nouveau sur la route. Un peu de bord de mer mais rapidement, routes (très)secondaires obligent, nous voici dans la Bretagne profonde parmi les nombreux plus de terrain qui nous façonnent des trajectoires assez éprouvantes.

Une fois traversé Lannion, et le soleil revenu, la route de Trébeurden bien qu'encombrée, nous dévoile un paysage magnifique avec un passage devant le radôme de Plemeur-Bodou puis ensuite, cerise sur le gâteau, la superbe côte de granit rose. Et puisque nous arrivons à marée basse, la mer à découvert les nombreux roches qui donnent un caractère si particulier à ce coin de Bretagne.

 

31 Mai - 1er Juin 2022

TREBEURDEN - MORLAIX

Etape 18
60 km 760 m d+
Première vision matinale: la baie de Trébeurden à marée montante sous un beau soleil matinal. Présage pour la journée ?
Comme à l’aller départ avec l’appréhension due à la traversée de Lannion, vraiment pas faite pour les vélos : pistes cyclables anarchiques ne sachant se décider si elles doivent être à gauche où à droite, chaussées rétrécies, quelques automobilistes irascibles etc…etc…bref le stress, le tout multiplié par une dizaine de kilomètres sur une route surchargée. Vous l’aurez compris on n’a pas beaucoup apprécié notre première heure de route. Mais une fois dans les routes secondaires (il faudrait dire tertiaire…) le climat a changé. Routes tranquilles certes mais avec de courtes descentes et de raides montées dont quelques-unes devaient dépasser les 15%.
L’hébergement était prévu à l’hôtel de la gare. Pour ceux qui ne connaissent pas Morlaix, disons que cette ville de bord de mer est traversée par un immense viaduc, assurant le passage entre les deux côtés de la ville et que sur ce viaduc circule le train avec une gare tout là-haut, fin de l’étape donc avec une montée très rude pour rejoindre le sus-nommé Hôtel de la gare. Fin de journée devant des crêpes, une habitude maintenant.

 

1er Juin- 2 Juin   MORLAIX - LOPEREC (Tybourg)

Etape 19
52 km 630 m d+
Notre hôtel de la gare étant situé tout la haut ( voir l’arrivée hier…) c’est avec la plus grande facilité que nous nous sommes éloignés de Morlaix ce matin.
Parcours de liaison avec le canal de Brest à Nantes notre itinéraire nous faisait passer par les Monts d’Arrée et, cerise sur le gâteau pour un triple participant à Paris-Brest-Paris, nous permettait de franchir le Roc Trevezel, point routier culminant de la Bretagne. Séquence souvenir en somme…!
Belle balade donc dans les Monts d’Arrée avec de superbes et longues descentes comme nous nous en souhaitons souvent.
Demain repos dans un agréable gîte perdu dans la campagne bretonne. Les fesses nous ont indiqué qu’elles ne tenaient pas à travailler.

 

2 Juin 2022 - Repos à Tybourg

Journée requinque et réparations. D’abord des cyclistes atteints chacun d’un bon rhume; ensuite passage chez l’audioprothésiste pour réparer l’une des aides auditives de Robert (déjà qu’il n’écoute rien alors si en plus il n’entend pas…!) puis graissage de chaînes - la c’est pour le vélo - et rééquilibrage des sacoches. Bref tout cela a nécessité plusieurs déplacements tant à bicyclette jusque Pleyben qu’en voiture jusqu’à Briec
Mais maintenant tout va bien, sauf les rhumes qui explosent de joie. Nous nous préparons demain à emprunter le canal de Brest à Nantes.

3 Juin 2022 - Tybourg - Landelau

Étape 20
42 km et 519 m d+
Grande cérémonie d’adieu avec Serge, hôte et druide breton, avec qui nous avons fortement sympathisé même dans les temps les plus forts où notre désaccord était flagrant en particulier sur la notion de peuple breton supérieure à celle de nation française… discussion animée et amicale où chacun des protagonistes n’a lâché quoi que ce soit.
Direction le canal de Nantes à Brest
et une fois arrivé sur le site grande déception. Rapidement l’ère de roulage s’avère peu pratique pour un tandem et Robert est un peu tendu car la sortie de ce qui ressemble à un « single track » de VTT risque de causer des dégâts…
Résultat: d’un commun accord -difficile de faire autrement lorsqu’on roule en tandem- nous décidons d’abandonner le canal pour cavaler hors site.
Arrivée au Presbital Kozh, ancien presbytère réaménagé en local communal d’activités et en gîte d’accueil. Raison pour laquelle ce soir nous couchons dans la chambre du curé, la meilleure de l’établissement, après avoir participé à une soirée cranpouz et chants avec les gens du village.
Pas belle la vie ???

 

4 Juin 2022  -  Landelau - écluse 150 Pont de Bonen

Etape 21
Poursuite de la partie bretonne de la randonnée sans emprunter le canal de Nantes à Brest. Mesure définitive qui ne nous empêchera pas de profiter des gîtes d’étape et autres hébergements formant un réseau assez dense sur le bord du canal. Raison pour laquelle notre logis de ce soir est la maison éclusière située à l’écluse 150 du canal. D’une façon générale le canal n’est plus navigable jusqu’au lac de Guerledan et les écluses n’ont plus de fonction réelle. Alors les maisons éclusières sans raison d’être ont été cédées certaines et se sont transformées en gîte d’accueil voire en résidence secondaire pour d’autres.
Et comme pour les étapes précédentes, nouvelles rencontres chaleureuses avec la dame-crêpière qui officie sur le bord du canal dans une magnifique mini-roulotte-cuisine (voir photo). Ses crêpes et galettes sont succulentes certainement les meilleures mangées , ou presque, depuis notre arrivée en Bretagne. Néanmoins petit problème de logistique : il est un peu difficile de trouver des hébergements un week-end de Pentecôte avec des moyens de communication dont nous disposons (wi-fi aléatoire pas de 4G voire de 3G mais on n’y arrivera.)

 

5 Juin 2022  - Ecluse 150 Bonen  - Pontivy

Etape 22
44km- 451m d+
BONEN (Rostrenen)-PONTIVY
Départ (très) tardif ce matin car malgré un lever dès potron-minet, Joelle et la dame-crêpière ont entamé de longues conversations allant de souvenirs de voyage à recettes de cuisine - par exemple comment faire un caramel beurre-salé assez fluide pour être tartiné - et à la présentation des carnets de voyage de Joelle en cours. Certes l’étape était brève, bien qu’on se soit trompé d’itinéraire, pourquoi rouler sur le plat alors qu’on peut jouer sur les montagnes russes bretonnes,
mais le véritable projet du jour était quand même d’arriver…pas trop tard pour que Robert puisse encourager sa petite-fille qui participait au Championnat de France de Triathlon. Ce qui fut fait.
Toujours pas de pluie sur notre parcours. Une seule journée sur près d’un mois de randonnée, ce qui ne semble pas être le cas partout mais on vit un peu dans une bulle météo et les pluies d’ailleurs nous semblent bien lointaines.
Nous préparons le passage de la frontière bretonne pour rentrer en France…!

 

6 Juin 2022 - Pontivy - Ploermel

Etape 23

 

Ciel nuageux mâtiné de soleil mais néanmoins des prévisions météo à la pluie.Départ un peu poussif puisque 200 mètres après avoir lancé la machine Robert s’est déjà trompé d’itinéraire…Signé inquiétant ou simple dilettantisme ? L’histoire tranchera lorsqu’il réitérera la même erreur après 2 km de route. C’est bien un signe inquiétant qui demandera dorénavant toute l’attention de Joelle !
Mêmes paysages et profils routiers que les derniers jours mais le plaisir est toujours là de rouler entre creux et bosses sur des routes de campagne d’où les voitures sont presqu’absentes.
La pluie menace en arrivant à Josselin aussi décision est vite prise de prendre notre collation de midi illico ( car d’ailleurs il est bien midi…) période pendant laquelle la pluie manifestera son entrée en scène.
Temps à nouveau sec pour une Fin de parcours très calme jusqu’à Ploermel où nous devrons attendre l’ouverture de notre hôtel à 17 heures mais cela était convenu.

.

7 Juin 2022  -  Ploermel - Plessé

Étape 24
Temps breton au réveil . Inutile de développer cette assertion, chacun comprendra…quoique le visage un peu chiffonné de nos deux cyclistes soit assez expressif sur la qualité de la météo du jour.
Départ précédé d’un long exposé sur les particularités de notre moyen de déplacement à deux anglais assez admiratifs tant du tandem que des cyclistes ( c’est nous…).!!!
Ceci fait, départ pour le contournement de Ploermel par la voie rapide au moment où les travailleurs locaux se rendent au travail. Circulation envahissante garantie mais pas un seul vélo à part le nôtre. La décarbonation est un long combat!
Une fois passé cet épisode la route a retrouvé sinon le calme, tout au moins un niveau de circulation normale. Quelques gouttes pour nous rappeler le pays, un resto ouvrier pour calmer la faim et nous voilà arrivés au gîte « le chêne blanc » où nous resterons deux jours pour le plaisir de ne rien faire sur 2roues. Des vacances quoi....!

 

PLESSE - jour de repos

Il fallait bien trouver un titre à cette journée où en guise de repos, nous n'avons fait que travailler. Car jour de repos peut aussi se traduire par " jour de lessive " (on sue parfois beaucoup sur un vélo) et sur un tandem c'est deux fois plus (sic!) on sue donc et les vêtements épongent etc...etc...

Second travail du jour de repos: mettre le journal de bors - on appelle ça un carnet de voyage - à jour et en couleurs. C'est Joelle qui s'en charge pendant que Robert s'attache au troisième travail qui consiste à recommencer tous les itinéraires, les anciens ayant été chamboulés jour après jour au fur et à mesure des changements de direction. Et comme il y a une autre vie après ce voyage, il est temps de recommencer à bâtir des projets avant qu'il ne soit trop tard. Et c'est ainsi que le jour de repos est devenu jour de travail.

Vivement qu'on reparte sur la route!

Plessé - St Etienne de Montluc

Etape 25

Etape 25
47 km 270m d+
Étape en Loire-Atlantique, côté rive droite de la Loire avant de prendre le bac demain pour passer rive gauche.
Promenade bien plate qui nous convient parfaitement après les épisodes bretons. Nous recroisons le canal de Nantes à Brest en passant à Blain mais surtout nous roulons sur de longues lignes droites dans des forêts magnifiques. Même un chevreuil nous a salué au passage.
Traversée tranquille de Notre-Dame des Landes qui a retrouvé sa tranquillité avec l’abandon du projet d’un futur aérodrome très contesté. Arrivée à Vigneux-en-Bretagne à l’heure du repas; pas de crêpes aujourd’hui mais un khebab succulent. Pourquoi pas, surtout qu’après Blain nous n’avons croisé aucun autre endroit où se sustenter raisonnablement.
Arrivée très tôt chez nos hôtes Claire et Olivier ce qui nous permet une bonne séance de farniente au soleil généreux de cet après-midi.

 

10 juin 2022

St ÉTIENNE DE MONTLUC-CLISSON

61 km
« La voilà la blanche hermine
« Vive la mouette et l’ajonc
« La voilà la blanche hermine »
« Vive Fougères et Clisson
(Gilles Servat - 1970)
Et oui nous sommes à Clisson ce soir et l’esprit de la chanson de Gilles Servat nous remet en mémoire ce rappel à l’unité bretonne pour combattre les « Francs »…
Restent visibles les ruines de la citadelle qui à elles seules rappellent l’importance qu’avait la cité à son époque.
Fait important aujourd’hui: le passage de la Loire non pas par le pont de Cheviré, évidemment interdit aux vélos , mais par le bac de Coueron-Le Pellerin , traversée de 20 minutes pouvant laisser croire à un départ pour les Amériques au 17ème siècle. Le retour sur terre se fit tout en douceur et c’est la pédale agile et déterminée que nous partîmes et arrivâmes à Clisson.

11 juin 2022

CLISSON - ST MAURICE LA FOUGEUREUSE

Etape 27

81 km   502 m d+

L’étape du jour nous amène dans une chambre d’hôtes sympathique mais totalement extraordinaire avec un jardin qui pourrait être imaginaire décoré d’un « artistique bazar surbooké désorganisé » ou notre chef d’équipe a difficulté pour poser ses deux pieds côte à côte.
Étape un peu longue, avec pour but de commencer réellement la descente du pays en suivant une méridienne passant par Poitiers puis la médiane entre Limoges et Angoulême. Il n’est toujours pas question d’emprunter de routes à forte circulation avec pour conséquence un allongement des parcours. Subsidiairement se pose ainsi la question du « où allons nous prendre le repas de midi» car sur ces routes souvent rurales les bourgs et villages sont dépourvus de commerces mêmes essentiels. Ni épiceries, ni boulanger ni restaurant. Ah si, quelquefois un Tabac-Pmu doté d’un bar…! Échaudés par quelques malheureuses expériences nous prenons maintenant des précautions pour ne pas être privés des calories indispensables à la poursuite en bonnes conditions physiques de notre voyage…
Merci de ne pas vous gaussez vous qui chaque jour pouvez satisfaire votre appétit à satiété.🤣

 

12 juin 2022

Saint Maurice de la Fougereuse (79)-Martaizé (56)

Etape 28
56 km  210m d+
8h20.Départ. Nous sommes vraiment matinaux ce matin. Petit-déjeuner succinct rapidement pris dans un coin de la chambre, mais que se passe-t-il ? Tout simplement l’envie de rouler tôt dans le vent frais de nord-est mais avec un soleil éclatant et surtout de profiter du dimanche, jour de faible circulation routière…Et nous avons été véritablement gâtés car toute la matinée s’est déroulée avec quasiment la route pour nous seuls. C’est vrai également que les immenses zones de culture de la région sont peu habitées, peu boisée par ailleurs donnant au vent des capacités de renforcement assez soutenues            ( raison certainement de la présence de nombreuses éoliennes dans le coin).
Du sud de Thouars au sud de Loudun les capacités de notre tandem VAE ont été largement utilisées.
Arrivée dès 11h30 malgré tout. Une belle trotte !

13 juin 2022

Martaizé - Les Roches - prémaries

 Étape de plaine ou, plus précisément de champs de céréales qui s’étendent à l’infini au propre comme au figuré. 50 km en couleur jaune blé mûr pour finir avec une vingtaine de kilomètres de belles forêts certaines avec de jolis (et fond…) rubans d’eau. Évidemment le soleil était de la partie et le vent de Nord-Est nous poussait allègrement…Que peuvent demander de plus 2 cyclotouristes heureux de pédaler? Et bien on l’a eu ce plus: un restaurant de rêve, un jardin ombragé, aile de raie et estouffade de bœuf mitonnées aux petits soins le tout pour……13,50€ par personne. Et le plus du plus : des hôtes , Camille et Julien merveilleux, voyageurs au long cours comme nous, musiciens pédagogues etc… On vous le répète, aujourd’hui on baigne dans le bonheur. Dommage que le bonheur se raconte Mal, à l’inverse du malheur. Allez, à demain.

 

Pour nous suivre.....

Vous êtes maintenant sur le site de Joëlle et Robert. Nous y tentons, par des compte-rendus et des photos  de vous faire partager notre passion pour le voyage en vélo, et plus précisément en tandem. Nous espérons que vous en retirerez beaucoup de plaisir et qui sait, vous y trouverez peut-être l’envie de faire comme nous.  Nous essayons de tenir ce site à jour mais comme nous sommes souvent sur les routes et les chemins il arrive régulièrement que la mise à jour soit en retard sur nos voyages. Allez, venez faire un bout de route avec nous…

Ci-dessous un bref aperçu des images  de voyages que vous retrouverez plus nombreuses en cliquant sur une page du menu.

La Bretagne

La Margeride

l' E6, La Loire à vélo

La Cerdagne

Les Monts d'Ardèche

La Nouvelle-Zélande

Chez les CH'TIS  2015

Cathédrale d'Amiens
Cathédrale d'Amiens

2016 en vrac...

2017 Deux-Sèvres et Vendée

2017  Cantal et Corrèze

2018 Maine-Normandie

2019  Grand Est

2019   franche-comté

Centre de la France