CATALOGNE 2013

Première grande sortie de l'année 2013. Reprise véritable de l'activité vélo après quelques mois d'arrêt dû principalement au mauvais temps, aux innombrables fêtes et raisons de fêter quelque chose ou quelqu'un, enfin bref on n'a pas beaucoup roulé depuis novembre 2012. Alors on s'est dit que quelques semaines en Catalogne à grimper des cols pas très hauts mais sous le soleil ( probabilité de soleil plus forte à Cadaquès qu'à Meyzieu) nous remettrait en forme pour envisager avec optimisme nos autres projets 2013.

 

       Nous voici donc installés depuis le 22 mars 2013 à Capmany,  à mi-chemin entre La Junquera et Figuères, dans un camping presque désert et surtout entièrement dévasté par le feu il y a quelques années. Un décor assez surprenant de fin du monde

et le temps ?

Avant de partir , ne pas oublier de consulter la météo. Pluie du matin n'arrête pas le pélerin dit le dicton bien connu, mais en ce qui nous concerne nous privilégions toujours le soleil à la pluie, sauf cas de force majeure ou changement de temps inopiné... Alors voici ci-dessous, au jour le jour les conditions météo que nous rencontrons.

 

 

Nos premiers tours de roues...

Samedi 23 mars: première randonnée catalane. Le soleil nous boude un peu mais la chaleur nous incite quand même à sortir. Nous choisissons les vélos de route bien que le parcours projeté soit mi-route/mi-VTT. Les pistes sont larges et acceptent sans problèmes nos pneus de 23. Le lendemain c'est pluie. Pas de vélo. Il faudra attendre le lundi 25 pour découvrir, sous un soleil plus que printanier, les hauteurs du Cap de Creus, de Rosès à Cadaquès. Randonnée d'exception sur des pistes surplombant une mer d'un bleu intense. Magnifique.

Mardi 26 mars: Le soleil catalan fait des siennes. Temps nuageux qui fait hésiter à se lancer dans un parcours de la journée. La topographie des lieux et les pluies des dernières semaines viendront nous raisonner puisqu'un gué infranchissable nous obligera à rebrousser chemin après avoir franchi trois petits cols dans la matinée. Malgré l'absence de soleil la nature a bien noté que le printemps est déja engagé d'une bonne semaine et les fleurs ont envahi les près bien verts. une aubaine pour la photographe.

Jeudi 28 mars. Petite escapade en solo après un mercredi pluvieux et venteux qui a coupé court à toute velléité de sortie. Circuit au-dessus de LLança avec toujours ces points de vue admirable sur la côte avec en fond de décor la mer. Pas encore bien bleue la mer, il faudra encore attendre quelques temps pour cela, mais des dégradés qui font confondre le ciel et la mer au point de ne plus pouvoir situer l'horizon.

Vendredi 29 mars. La météo se montre à nouveau coopérative aujourd'hui. Au menu grande ballade vers le  ''Puig d'Esquers'' et le ''Coll de les Artiguès''. Un long aller-retour de crête qui nous verra franchir 8 cols avec bien souvent et encore une fois (mais on ne s'en lasse pas ) la mer en toile de fond. Départ de Coléra, niveau de la mer avec mise en jambe immédiate (ça veut dire 'grimpée' dès les premiers mètres. Pas beaucoup de répit sur la durée du parcours, ça grimpe presque tout le temps , mais avec pour corrolaire une longue descente rapide pour le retour. Ah! j'ai oublié de vous informer que le thermomètre était coincé à 19°. Cela doit vous faire chaud vous tous qui grelottaient là-bas en France...

Un dimanche raté...

Un grand circuit de 10 cols au programme. Départ du matin pour un journée d'enfer où, en tout et pour tout, nous ne mettrons qu'un seul col dans l'escarcelle, et encore quel col: 70 mètres de montée. Nostra sénorita de la Salut, la bien-nommée. Le reste de la journée se passera à chercher, entre Terrades et Sant LLorenc de Muga, la piste de montée qui nous ménera sur le circuit de crête que nous avons préalablement sérieusement balisé de points GPS, d'itinéraires et de traces, sans oublier évidemment la carte de l'ICC. Enfin tout ce qu'il faut pour ne pas se perdre. Seulement oubli impardonnable: nous avons  omis de consulter le très officiel catalogue des cols d'espagne où nous aurions pu alors remarquer que les 5 premiers cols de notre projet de parcours étaient notés ''privés''...! C'est ainsi qu'à chaque nouvelle piste envisagée et tentée nous nous sommes heurtés à une grille sérieusement close. Retour à chaque fois à la case départ pour une nouvelle tentative avec un autre itinéraire. Le temps passsant, les grimpées s'accumulant, ne nous restait plus qu'une solution après le col de NS La Salut : un retour piteux en se promettant de nouvelles tentatives le lendemain.

et encore un lundi pluvieux....

Mais que peut faire une cyclote lorsqu'il pleut où qu'il vente si fort qu'on ne mettrait pas 2 roues dehors?

Et bien Joelle peint, peint et repeint pour égayer la caravane dans laquelle nous logeons actuellement. Ci-contre sa dernière production des jours de pluie que l'on vient de connaître...N'hésitez pas à cliquer sur la reproduction pour découvrir tout le charme printanier des nénuphars.

mais un mardi avec grand soleil!

Mardi 2 avril : Retour en solo de Robert sur le circuit de dimanche avec la ferme intention cette fois-ci de trouver le passage. Mais prévoyant, et au cas ou celui-ci demeurerait définitivement introuvable, j'ai concocté un circuit bis qui empruntera une partie des crêtes de l'Estella Pour se terminer à Albanya. Tout faux! Pour arriver sur les crêtes de l'Estella par des pistes humainement praticables, il faut passer par Vilarigt. Voilà qui sera fait lorsque l'orage viendra m'accompagner avant même le premier col franchi. Les chemins sont boueux, plein d'ornières remplies d'eau, retapés avec des gravas de destruction -briques, tuiles, bétons - qui obligent à mettre le pied à terre, mais, cahin-caha les cols se succèdent pour donner à cette journée un beau tableau de chasse colistique (!). Descente hasardeuse où, pour la première fois depuis 6 ans,  j'utilise le trackback de mon GPS, n'étant pas certain d'avoir bien mémorisé le parcours de montée et donc de ne pas me tromper au retour.

catastrophe! la crise d'arthrose fait son arrivée...

mardi soir puis mardi nuit : Crise d'arthrose pour Robert le contraignant à envisager son retour rapide à Meyzieu pour des examens médicaux. Un séjour en Catalogne qui se termine mal. Le mercredi sera consacré au retour sur Meyzieu, des rendez-vous médicaux sont déja pris. Le pays nous a cependant conquis et c'est plein d'assurance que nous lui disons déja que nous reviendrons, le plus rapidement possible.

 

Rendez-vous dans quelques semaines pour un autre voyage

Pour nous suivre.....

Vous êtes maintenant sur le site de Joëlle et Robert. Nous y tentons, par des compte-rendus et des photos  de vous faire partager notre passion pour le voyage en vélo, et plus précisément en tandem. Nous espérons que vous en retirerez beaucoup de plaisir et qui sait, vous y trouverez peut-être l’envie de faire comme nous.  Nous essayons de tenir ce site à jour mais comme nous sommes souvent sur les routes et les chemins il arrive régulièrement que la mise à jour soit en retard sur nos voyages. Allez, venez faire un bout de route avec nous…

Ci-dessous un bref aperçu des images  de voyages que vous retrouverez plus nombreuses en cliquant sur une page du menu.

La Bretagne

La Margeride

l' E6, La Loire à vélo

La Cerdagne

Les Monts d'Ardèche

La Nouvelle-Zélande

LES ANDES

MONGOLIE

Chez les CH'TIS  2015

Cathédrale d'Amiens
Cathédrale d'Amiens

2016 en vrac...

2017 Deux-Sèvres et Vendée

2017  Cantal et Corrèze